URGENCE SOCIALE

SOLIDARITE PETITES, MOYENNES,GRANDES, TRES GRANDES ENTREPRISES

Notre idée est que, ce n'est pas en vidant les caisses de la protection sociale et en appauvrissant les citoyens par la CSG, la TVA et autres prélèvements mis en place pour combler le trou provoqué par les subventions faites en particulier aux plus grandes entreprises que l'on bâtit une société solidaire, porteuse de bien être et non de violences de toutes sortes.

Les Très Grandes Entreprises (banques, Carrefour, Total...). sont celles qui profitent le plus des fonds de la Start-up Nation (CICE, CIR, baisse de taux d'imposition...). Ce sont elles qui distribuent des dividendes par dizaines de milliards et licencient par milliers.

Les petites entreprises, à l'opposé des TGE, souffrent très souvent d'un manque de trésorerie parce que leurs clients, ceux qu'on appelle les Grands comptes, privés ou publics, ne paient pas leurs factures à échéance.

De plus, les banques ne font pas crédit aux TPE alors que sont elles, avec les PME, qui créent le plus d'emplois.

NOUS DEMAIN a une solution pour soutenir les TPE et PME

#NousDemain

NOS PROPOSITIONS

PROPOSITION        

Création d'un fonds d'aide et de garantie interentreprises financé par une contribution prélevée selon un barème progressif sur les chiffres d'affaires des entreprises.

PROPOSITION  N° 2.     CONSEQUENCES DU CONTRÔLE DU CICE

  1. Possibilité de reverser les sommes mal utilisées à la protection sociale.

  2. Possibilité de reverser les sommes mal utilisées aux citoyens sous  forme de Prime du Pouvoir d'Achat et d'augmentation des salaires.