Que faîtes-vous le 10 avril 2022 ?

Dernière mise à jour : 9 avr.

Ne laissons pas le canapé décider à notre place. Prenons l'Histoire en main.


21 avril 2002. C’était il y a un siècle.

Jean-Marie LE PEN, parti de 0,4 % des voix aux élections présidentielles de 1974, faisait 14,4 % en 1988 et laissait sur le carreau Lionel JOSPIN qui n’en revint pas, pour être au second tour avec 17,8 % des voix exprimées.

Alors, les journalistes pleurèrent en direct à la télé: Mon Dieu ! Mais comment a-t-on pu laisser faire ! se lamentaient-ils atterrés.

Mon Dieu ! Mais comment a-t-on pu laisser faire  ?

Et tous les électeurs se levèrent comme un seul homme pour faire barrage à l’Extrême-droite.

Et Jacques CHIRAC fut élu par 82,2 % des voix.






2022. C’est l’histoire de la fille, Marine LE PEN, acceptée, cajolée, admirée par les médias.

24 % des intentions de vote au premier tour.


De l’autre côté, 5 ans de ceux qui ne sont rien, les illettrés, les alcooliques, les fainéants, ceux qui n’ont qu’à traverser la rue pour trouver un boulot, des 5 € de moins sur les APL grâce au conseil du cabinet McKinsey, entreprise américaine vivant au crochet des centaines et des centaines de millions d’euros de deniers publics sans payer d’impôts en France, des citoyens que j’ai bien envie d’emmerder, du ParcourSup du chaos. Etc. Etc.

J’ai bien envie de les emmerder.

Face à ces prétendants, une gauche à la débandade qui disparaît jour après jour.


Alors que d’autres prennent le fusil en main pour défendre leurs droits au prix de leur vie, ce 10 avril 2022, levons-nous de nos fauteuils et de derrière nos écrans, levons-nous même sans abri, pour dire NON.

Non ! Un autre monde est possible !


Ne laissons pas le canapé décider à notre place. Prenons l'Histoire en main.

Dimanche, on vote Union Populaire. On vote Jean-Luc MELENCHON.

Car il est le seul capable de répondre à ces deux extrêmes que l’on nous présente comme inévitables. Le seul à pouvoir répondre réellement à l’urgence sociale et démocratique.