URGENCE SOCIALE

DROIT DE BIEN VIVRE

Tandis que certains se gavent de plus en plus et sans limite d'autres galèrent de plus en plus et se serrent davantage la ceinture afin de les nourrir.

NOUS DEMAIN est fondamentalement attaché à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Et, conformément à cette Déclaration, nous estimons que chaque citoyen est en droit d'attende de l'Etat la garantie de jouissance de ses droits économiques, sociaux, civils, politiques et culturels.

NOUS DEMAIN est également profondément attaché au Pacte International relatif aux Droits économiques, Sociaux et Culturels (PIDESC), que la France a signé et qui fait loi.

Et, conformément à ce Pacte, nous estimons que le Droit de bien vivre doit être garantie. Ce qui inclut un niveau de vie suffisant ainsi qu'une amélioration continue des conditions d'existence pour chaque citoyen.

Les conditions de travail favorables à l'épanouissement, la juste rémunération mais aussi un système solidaire de répartition des richesses qui ne laisse personne sur le bas-côté de la route participent au bien-être général et à la continuité d'une société apaisée.

NOS PROPOSITIONS

#DroitDeBienVivre

Le montant du SMIC, au 1er janvier 2019, est de 10,03 € brut par heure, soit 1 521,22 € brut par mois, sur une base hebdomadaire de 35 heures.
Au 01/01/2017, près de 1,65 millions de travailleurs percevaient un SMIC. Soit 1 salarié sur 10.

Depuis 2013, le CICE dont le calcul est basé sur 2,5 du SMIC, coûte 20 milliards par an à la nation (aux citoyens), sans  que  les créations d'emplois et l'augmentation des salaires suivent.

Nous ne souhaitions pas que le nombre de travailleurs pauvres augmente en France.

Nous souhaitons renverser la situation et augmenter de manière significative le taux horaire du SMIC afin de permettre, et conformément l'article 11 du PIDESC, le mieux vivre des citoyens.

Pour éradiquer la baisse du pouvoir de vivre, une augmentation significative devra concerner l'ensemble des salariés ainsi que les fonctionnaires dont la rémunération est bloquée depuis 10 ans.

PROPOSITION  N° 1

Augmentation du taux horaire du SMIC de 30%,

Augmentation des salaires de 10%,

Dégèl total du point d'indice pour les fonctionnaires.

PROPOSITION  N° 3

Création d'un Droit au Dividende Numérique Universel