CITOYENNETE

LE TROTTOIR. UN NOUVEAU BIEN COMMUN.

Les trottoirs et les rues des grandes villes sont de plus en plus convoités par les commerçants et autres opérateurs privés.

Les piétons, les personnes à mobilité réduite, les personnes à vision réduite,  les poussettes, les  personnes âgées,  tous ceux qui allant à pied devraient avoir une priorité absolue sur les trottoirs et sur la chaussée, zones qui devraient pourtant être sanctuarisées, sont de plus en plus éjectés au risque de leur vie sur les voies publiques.

20190809_124012_champs_Elys%C3%83%C2%A9e

La volonté de NOUS DEMAIN est de faire de ces trottoirs le nouveau Bien commun. Un Bien commun à protéger du tout consumérisme, encombrement et salissures.

NOS  PROPOSITIONS

CONTRE-TERRASSES

Ne pas laisser transformer les contre-terrasses en véritables établissements (installation de caisses enregistreuses, pose de revêtements sur le sol, liberté d’aménagement sans contrainte de charte esthétique …) mais de les supprimer.

Sécuriser les trottoirs  et laisser davantage de place aux piétons sans entraver leur marche par des serveurs courant deci delà.

CODE DE LA RUE ET DES TROTTOIRS

1.  Un Code de la rue et des trottoirs.

2. Des feux tricolores et des passages piétons sur les pistes cyclables.

3. Ne plus assimiler les cyclistes aux piétons compte tenu de leur importance en nombre et de leur vitesse de déplacement.

4.  Ne plus permettre l'installation d'étals sur les trottoirs.

HYGIENE

1. Protéger et de manière systématique, tous les produits alimentaire situés près des trottoirs (poissonneries, boucheries, primeurs… ) des poussières, souillures, particules fines et autres souillures par des vitrines transparentes

2.  Sanctionner les crottes, urines, crachats....

BRIGADE DES INCIVILTES

Sanctionner tous les contrevenants aux mesures d'encombrement et d'hygiène.